« J’espère prendre de l’ampleur »

« J’espère prendre de l’ampleur »

Chaque année, le « Prix de la reconversion des militaires » est organisé par l'Association des entreprises partenaires du ministère de la Défense.
Fin 2016, deux sous-officiers ont vu leur projet de création d'entreprise récompensé. Rencontre avec l'un d'eux, Abdou Diarra, ancien militaire de l’Infanterie de marine devenu cuisinier.

PRIX DE LA RECONVERSION DES MILITAIRES EDITION 2016 Option Création d'entreprise

Abdou Diarra, vous êtes lauréat du Prix de la reconversion des militaires, pouvez-vous nous retracer votre parcours ?

J'ai suivi un parcours très classique. Je me suis engagé volontaire à 20 ans, au 8e RPIMA, en février  1990. Et je suis sociétaire de l'AGPM depuis mes débuts. J'ai participé à des opérations extérieures et j'ai effectué des séjours de 2 et 3 ans à la Réunion et en Martinique. J'ai ensuite été affecté à Caylus. Puis, ma carrière terminée, j'ai pu mener à bien mon projet de reconversion qui me tenait à cœur depuis longtemps. Je suis fanatique de cuisine et, sans prétention aucune, je me débrouille bien.

Et, aujourd'hui, vous avez un food truck…

Oui, je souhaite mener mon projet à Toulouse, mais, en fait, je me suis aperçu qu'il y avait un vrai besoin sur le site de Caylus. J'ai saisi l'opportunité et j'ai démarré mon affaire le 8 juillet 2016. Le food truck correspond à une attente dans le camps militaire où il passe beaucoup de jeunes en formations et de régiments en manœuvre. Je leur apporte un service de proximité là où le besoin s'en fait sentir. J'ai signé une convention avec le camps et j'ai l'autorisation d'aller dans tous les secteurs du camps pour être au plus prêt des soldats.

Que leur proposez-vous ?

Deux choses : un service traiteur sur commande. Je suis capable de fournir de nombreux plats pour des assemblées pouvant aller jusqu'à 300 personnes. Cela va de la blanquette de veau à la  thieboudienne (un plat de riz africain) en passant par le couscous.
Et un service de snacking food, très recherché par les jeunes, à la carte, du kebab au burger en passant par les panini aux tacos…

Que vous a apporté le Prix de la reconversion des militaires ?

Du plaisir. De la reconnaissance pour mon travail. De la visibilité aussi. Je prévois d'implanter mon concept dans d'autres camps et c'est important. Et aussi un contact avec des camarades un peu perdus de vu. Bref, que du positif.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

* Champ obligatoire.
Les commentaires postés sur le BlogAgpm sont soumis à validation.