Commémorations du Centenaire : L’Ecole du Train à l’honneur

Commémorations du Centenaire : L’Ecole du Train à l’honneur

En juin 2016, la Voie Sacrée reliant Bar-le-Duc à Verdun aura 100 ans. Pour commémorer cet anniversaire, un convoi d'une trentaine de camions de la Grande Guerre sera reconstitué pour refaire une partie du parcours du front de 1916.

Le 10 février dernier, le délégué départemental Michel Herfeld a eu le plaisir de remettre un chèque, au nom de l’AGPM, au général BONNET, commandant des Ecoles Militaires de Bourges qui organisent, pour l'occasion, une cérémonie militaire le 16 juin prochain.

L’AGPM est heureuse de soutenir cet évènement rare et exceptionnel auquel participe l’Ecole du Train.

Présentation de l’Ecole du Train

L’école du Train et de la logistique opérationnelle est un véritable pôle d’excellence logistique à vocation interarmes, interarmées et international. Accueillant des militaires de toutes les armées et de partenaires, l’école forme aux métiers de la logistique des cadres aptes à être d’emblée dans des missions opérationnelles sur le théâtre national comme sur les théâtres d’opérations extérieures.

Enfin, maison mère des officiers, sous-officiers, brigadier-chefs et conducteurs du Train, l’école du Train et de la logistique opérationnelle est garante de la promotion de l’arme du Train et gardienne de ses traditions.

Elle est guidée par sa devise « Par l’exemple le cœur et la raison ».

Plus d'information sur l'Ecole du Train ici.

100 ans de Voie sacrée

Il y a 100 ans, naissait sur la Voie Sacrée une nouvelle forme de logistique dans l'approvisionnement d'une armée au combat : l'utilisation massive et ininterrompue de moyens automobiles lors de la bataille de Verdun, afin de pourvoir le front en hommes, en munitions et en matériels de tranchées. Ce succès incontestable modifiera définitivement la façon d'organiser la logistique des armées.

L'histoire de la réussite de cet évènement unique, qui s'est passé sur la Voie Sacrée entre les mois de février et juin 1916 derrière le front de Verdun, est incontestablement liée au développement des Services Automobiles, un organe tout à fait confidentiel des armées de la République Française au début du conflit.

Mais c'est la bataille de Verdun, avec la « Voie Sacrée », qui reste sans conteste le fait révélateur d'une organisation rationnelle et appliquée d'une logistique moderne (les régulatrices autos), adaptée à une armée nécessitant une mobilité plus réactive.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

* Champ obligatoire.
Les commentaires postés sur le BlogAgpm sont soumis à validation.