Les salariés de l’AGPM se mobilisent pour l’ADO

Les salariés de l’AGPM se mobilisent pour l’ADO

De gauche à droite, le général (2s) Robert Hérubel, délégué général de l’ADO et le général (2s) Patrice Paulet, président de l’AGPM.

En octobre 2015, une cinquantaine de collaborateurs de l’AGPM équipés de podomètres ont relevé le défi de faire le plus grand nombre de pas pendant une semaine tout en continuant à travailler normalement. Plus leur nombre de pas était important, plus l’AGPM s’engageait à faire un don important.

Leur implication, notamment en profitant de leur pause-déjeuner pour faire du sport, a été totale. Sur 51 marcheurs, 4 ont fait plus de 15 000 pas, 47 en ont fait plus de 25 000 et 11 plus de 50 000 ! Ces performances ont contribué à la création d’une cagnotte au profit de l’ADO. Chaque participant atteignant les 15 000 pas décrochait un don de 25 euros. Résultat, c’est un chèque de 3 000 € que l’AGPM est heureuse de remettre, au nom de tous ses collaborateurs, à l‘association.

«Je remercie les collaborateurs de l’AGPM pour leur engagement et pour l’intérêt porté aux activités de l’ADO. Cette action s’inscrit dans notre volonté de revaloriser les actions d’entraide et la mobilisation de tous les acteurs susceptibles de nous aider dans cette dynamique solidaire » a déclaré le général (2s) Robert Hérubel lors de la remise du chèque.

L’AGPM est heureuse d’avoir contribué au succès de cette action mettant à l’honneur l’esprit de solidarité, valeur fondatrice du groupe. Par ailleurs, cette initiative s’inscrit, plus généralement, dans une politique de bien-être en entreprise.

ADO, trois  lettres bien connues du monde associatif de la Défense

L’Association pour le Développement des Œuvres d’entraide dans l’armée compte plus de 9 000 adhérents et sympathisants. Grâce à leurs cotisations et aux dons, l’ADO apporte un soutien moral et financier aux veuves et orphelins du monde de la Défense.

L’enjeu est de toujours mieux répondre aux besoins, notamment par le soutien de nombreuses veuves vivant sous le seuil de pauvreté. L’ADO agit autant dans l’urgence avec une forte réactivité que dans la durée comme c’est le cas pour les orphelins. C’est ainsi qu’elle a alloué des bourses d’étude 700 orphelins et a soutenu 400 veuves en 2015.

* Association pour le Développement des Œuvres d'entraide dans l'armée

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

* Champ obligatoire.
Les commentaires postés sur le BlogAgpm sont soumis à validation.