Prix Tégo de la Solidarité : l’aide aux blessés récompensée

Prix Tégo de la Solidarité : l’aide aux blessés récompensée

Pour la deuxième année, la Fédération Tégo a organisé un concours de projets d’action solidaire ouvert à des associations d’entraide et des structures institutionnelles du monde de la Défense et de la Sécurité. Une quinzaine de dossiers ont été déposés et deux associations ont été récompensées lors du Grand Débat le 15 novembre dernier à Paris.

IMG_6897

Le général Lebel avec le général Fournaise, président de la Fédération Tégo.

 « Au-Delà de Nos Handicaps » a pour objectif de soutenir et favoriser la reconstruction, l'émancipation et la réinsertion sociale des personnes handicapées, notamment par la pratique d'activités de pleine nature. En 2017, elle a emmené 12 blessés physiques ou psychiques, militaires et civils pour un raid de 10 jours dans le massif du Mercantour. « C’est l’occasion de dépasser ses limites aussi bien physiques que mentales, de retrouver l’estime en soi en se dépassant et en aidant les autres, » détaille le général Georges Lebel, le président de l’association. « En 2018, nous allons renouveler l’opération dans le massif du Mont-Blanc. Grâce à la dotation du Prix Tégo, 12 blessés vous pouvoir vivre cette aventure hors-norme et aller au-delà de leur handicap ! »

Lire l'interview en intégralité

IMG_6904

Michel Pech, fondateur de AD Augusta a reçu le Prix Tégo.

La seconde association à bénéficier du soutien de Tégo cette année est Ad Augusta qui accompagne les blessés psychiques vers la reconversion. Elle a mis au point une méthode afin de les aider à reprendre confiance en eux avant de les accompagner vers une reconversion la plupart du temps dans le civil. « La première phase de l’accompagnement se fait en groupe, mais le suivi est individuel car chaque cas est différent. Il faut amener chaque blessé à définir son projet de vie personnelle et professionnelle » explique Thomas Janier son président. « Grâce au soutien de Tégo, poursuit-il, nous allons financer un module de réhabilitation solidaire (REHASOL) destiné à accompagner trois blessés qui ne sont pas aujourd’hui en état d’intégrer le cursus classique. Nous allons essayer de les aider à combattre leurs addictions et tenter de redonner du sens à leur vie. C’est un défi immense, mais nous voulons leur offrir un havre de paix, un point d’ancrage rassurant où ils puissent reprendre confiance en eux. »

Lire l'interview en intégralité

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

* Champ obligatoire.
Les commentaires postés sur le BlogAgpm sont soumis à validation.