Vitres surteintées, êtes-vous en règle ?

Vitres surteintées, êtes-vous en règle ?

Depuis le 1er janvier 2017, la réglementation sur le surteintage des vitres avant a changé.

Ce surteintage représente un danger en matière de sécurité routière. De l’extérieur, il devient difficile, voire impossible, de maintenir le contact visuel avec le conducteur et ainsi d’anticiper sa conduite. Le surteintage contribue, par ailleurs, à dissimuler des infractions graves comme l’usage du téléphone au volant ou le défaut de port de la ceinture de sécurité. Enfin, en cette période où la menace terroriste est particulièrement élevée, le rappel de cette interdiction préserve la capacité des forces de l’ordre à réagir à tout comportement dangereux d’un conducteur ou passager d’un véhicule.

Les contrevenants s’exposent désormais à une sanction identique à celle prévue pour le défaut de ceinture de sécurité c'est-à-dire à une amende de 135 euros assortie d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Des dérogations médicales peuvent être accordées aux personnes atteintes d’affection très spécifique de la peau. Par ailleurs, en raison de leur spécificité, les véhicules blindés bénéficient d’une dérogation.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

* Champ obligatoire.
Les commentaires postés sur le BlogAgpm sont soumis à validation.